Une réflexion sur “Marie-Eve”

  1. Bien sûr qu’il en reste quelque chose: le sens de l’émerveillement, pour certains, c’est tout l’amour qu’ils ont reçus, les joies qu’ils ont partagées, les bêtises qu’ils se sont amusés à faire; pour d’autres, hélas, c’est tout l’amour qu’ils ont en vain cherché et qui, j’espère ont trouvé ou trouveront un jour

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s